Emblêmes des escadrilles belges, 7ème, 8ème et 9ème wing.


La tour de controle allemande, démolie en 2008.
L'historique du musée

C'est en 1970 que quatre personnes, le Lt Colonel Firmin Lambrecht, le Colonel Rémy Van Lierde, le Lieutenant de Gendarmerie Maréchal et Monsieur André Nève, se réunissent à la caserne de Chièvres pour envisager la création d'un musée historique concernant la base de Chièvres.

Dans le même temps, le Commandant Glineur et quelques anciens membres du 7e Wing, avaient mis en sécurité, bons nombres de souvenirs et de pièces diverses. Cependant, plusieurs difficultés se dressèrent sur la route des initiateurs, à tel point qu'après plusieurs mois, l'affaire en resta là.

Quelques années plus tard, deux éléments vinrent relancer le projet. Le décès du commandant Glineur et l'arrivée au sein de la base de Madame Marie-lise Baneton comme "Public Relation". La rencontre de Monsieur Nève, Madame Glineur et Madame Baneton provoqua l'étincelle qui donnera vie au projet.

Le premier endroit pressenti pour l'installation du musée en 1970 était le site de l'ancienne tour de contrôle allemande, mais bons nombres de difficultés en font capoter le projet. Le second site est proposé par le conseil communal de Chièvres, était alors le grenier de l'ancien Bauleitung, batiment construit par les allemands afin d'y installer leurs bureaux d'études de constructions militaires, à la rue de Saint Ghislain.
C'est là que se fixe le musée en 2000.

Les débuts sont modestes et difficiles, à tel point que le musée fermera provisoirement après quelques mois d'existence. Mais la volonté et la persistance des membres font qu'il est ré-inauguré en 2003 en grande pompe avec la présence d'anciens membres du 352th Fighter Group US, présents sur la base en 1944.

Depuis lors, le musée a pris son envol comme un grand, la notoriété lui vient lentement mais de façon réelle. Le nombre de visiteurs augmente d'année en année.

Encore aujourd'hui, l'histoire est en perpétuel mouvement, et chaque jour qui vient écrit une page supplémentaire qui se doit de figurer au musée.

Comme tout le monde le sait, pour demain, aujourd'hui fera partie de l'histoire...